Rencontre entre Sarkissian et Aliev

21-12-2015 13:45:39   | Azerbaïdjan  |  Politique

La rencontre organisé à Berne (Suisse) entre les présidents d’Azerbaïdjan et d’Arménie s’est soldée par un échec. L’OSCE parle toutefois de “l’opportunité de clarifier leurs positions respectives”.

Les présidents d’Azerbaïdjan et d’Arménie se sont rencontrés samedi à Berne (Suisse) pour des discussions consacrées au conflit opposant les deux pays sur le sort de l’enclave du Nagorny-Karabakh, qui s’est durci ces derniers mois. La rencontre de samedi n’a guère permis d’avancer, selon le ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian.

Le président arménien Serge Sarkissian et son homologue azerbaïdjanais Ilham Aliev s’étaient rencontrés pour la dernière fois en 2014 à Paris, sans obtenir de progrès sur le règlement de ce conflit qui dure depuis le début des années 1990. Il a connu une escalade sans précédent ces derniers mois, à tel point que la situation est devenue insoutenable, selon les médiateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Les deux parties ont exposé leur vision de différents aspects de la résolution du conflit. Malheureusement, les positions ne coïncident pas, a déclaré le ministre dans des propos diffusés à la télévision arménienne.

M. Nalbandian, qui a pris part aux entretiens après un tête-à-tête des deux présidents, a ajouté que la rencontre avait subi l’influence de l’escalade de la situation, des provocations azerbaïdjanaises, des violations flagrantes du cessez-le-feu.

Il est primordial que les discussions continuent, et il n’y a pas d’alternative au dialogue. Plus il y aura de rencontres de ce genre, plus nous aurons de chances de faire baisser les tensions dans la zone et d’avancer vers un règlement du conflit, avait auparavant souligné le ministre arménien. “Leur rencontre en tête à tête leur a donné l’opportunité de clarifier leurs positions respectives“, a cependant indiqué l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Malgré plusieurs années de négociations et la signature d’un cessez-le-feu, aucun traité de paix n’a été signé. Les accrochages s’y multiplient depuis plusieurs mois, l’Azerbaïdjan et l’Arménie s’accusant mutuellement de déclencher des attaques qui ont fait plusieurs dizaines de morts.

La semaine dernière encore, les troupes azerbaïdjanaises ont tenté plusieurs incursion à la frontière du Haut Karabagh. Plus de 19 000 projectiles ont été tirés par les assaillants en direction des positions arméniennes, selon le ministère de la Défense de la République du Haut Karabagh. Certains de ces tirs provenaient de canons de lance-roquettes TR-107. Les assauts ont été tous repoussés par les forces arméniennes. Les azéris compteraient au minimum 13 soldats tués et plus de 30 blessés lors de ces opérations.

 

AFP

 
  -   Politique
Nouvelles d Armenie et de Diaspora - Noyan Tapan

Lire 503
Noyan Tapan - Նոյյան տապան
Facebook Group · 3 365 անդամ
Միանալ խմբին