La directrice du parti “Haïkandukht” va s’adresser à la Cour des comptes avec la demande d’annuler l’inscription du PRA

La directrice du parti “Haïkandukht” va s’adresser à la Cour des comptes avec la demande d’annuler l’inscription du PRA

  • 09-02-2017 18:01:54   | Arménie  |  social

La directrice du parti “Haïkandukht” va s’adresser à la Cour des comptes avec la demande d’annuler l’inscription du parti “Renaissance de l’Arménie” (le PRA) d’Arthur Baghdassarian.
 
 Arménouhi Ghazarian, présidente du parti “Haïkandukht” a informé pendant la rencontre du 7 février avec les journalistes qu'elle a adressé cette demande au tribunal de la Juridiction du premier degré des régions administratives de Centre et Nork-Marache qui l'a refusée argumantant que la demande est de juridiction.
Comme elle a dit, après ce refus elle s'est adressée cette fois-ci à la Cour des comptes qui a aussi retourné la demande argumentant que la demande est en juridiction du tribunal de la Juridiction des régions administratives de Centre et Nork-Marache.
«J'en tire des conclusions que nous avons la Cour administrative, la Cour administrative de premier degré et la Cour civile, qui font référence l'une sur l'autre. Et alors, à qui s'adresser?», a-t-elle dit soulignant que l'explication d'une telle attitude des tribunaux sont les mains longues d’une personne qui veulent intervenir à ces affaires.
D’après Arménouhi Ghazarian, elle a pris en application l’argumentation de la Cour administrative de la RA et le 31 janvier elle s'est adressée de nouveau au tribunal de la Juridiction de premier dugré des régions administratives de Centre et Nork-Marache qui devait prendre la décision pendant trois jours, mais la réponse s'attarde.
En réponse à Arménouhi Ghazarian, Edgar Araquélian, responsable de la campagne d'information électorale du PRA,  a noté que s'il y avait des fondements pour ces demandes, les tribunaux les auraient certainement prises.
Davit Haroutunian, membre du conseil administratif du PRA, président de l'Union des jeunes du parti de la Renaissance arménienne, a conseillé à son tour à Arménouhi Ghazarian de ne pas mêler le système judiciaire à la politique.
Répondant à la question du journaliste si les partis «La renaissance arménienne» et «Haïkandukht» ne cherchent pas de réconciliation, Edgar Araquélian a remarqué qu'ils ne sont pas disputés pourtant A. Ghazarian a insisté qu'elle ne se réconciliera jamais avec le PRA, car dans ce parti existe le culte d'une personne, celle d'Arthur Baghdassarian.  
 
 
  -   social